Mutations
Beck (vinyle neuf)

Un des meilleurs album du prolifique Beck Hansen, produit par le grand Nigel Godrich, Mutations est un magnifique disque envoutant et mélodique !

Album vinyle neuf, disque 33 tours, Mutations de Beck, maison de disque Geffen Records.
Note de version : Vinyle, LP, Album, Reissue, Vinyle, 7″, 45 RPM, Reissue, Europe, 27 oct. 2017.
Code EAN : 602557034882.

Vendu avec cadre vinyle neuf, cadre en ABS injecté, système breveté Easy Frame®, fabriqué en France, insérez puis récupérez votre disque en quelques secondes pour l’écouter.
Vitre en plexiglas haute qualité optique.
Dimensions du cadre : 38 x 38 x 2 cm.

En savoir plus sur Beck
En savoir plus sur

Mutations de Beck: Une exploration musicale intemporelle

L’un des plus grands cadeaux que la musique a à offrir est sa capacité à se métamorphoser et à se réinventer. Chaque artiste apporte sa propre empreinte, sa propre vision et son propre son à la grande mosaïque de la musique mondiale. Beck Hansen, plus connu sous le nom de Beck, est l’un de ces artistes qui, au fil des ans, a prouvé qu’il était un maître du renouveau. Il a toujours su évoluer et s’adapter, surprenant ses fans et les critiques à chaque nouvelle sortie. Cependant, parmi la multitude de ses albums, “Mutations” se distingue comme un témoin silencieux mais puissant de son génie.

Sorti en 1998, “Mutations” arrive après le succès commercial et critique de “Odelay” en 1996, un album qui a solidement établi Beck comme une force majeure dans la musique alternative. Alors que “Odelay” était une explosion d’échantillonnages, de hip-hop, de rock et de folk fusionnés dans un tourbillon sonore, “Mutations” prend une direction différente, plus apaisée et introspective.

L’album s’ouvre avec “Cold Brains”, un morceau mélancolique qui met en avant des accords de guitare acoustique et une mélodie douce, presque berçante. Dès les premières notes, il est clair que “Mutations” est une expérience très différente des œuvres précédentes de Beck. Le titre de l’album lui-même, “Mutations”, suggère un changement, une transformation. Et c’est exactement ce que l’auditeur ressent en parcourant les pistes.

“Nobody’s Fault But My Own” est un autre joyau de l’album, avec ses sonorités indiennes et sa mélodie hypnotique. Beck chante avec une sincérité brute, explorant les thèmes de la culpabilité, du regret et de l’acceptation. La chanson est un rappel que, bien que la vie soit remplie d’erreurs et de faux pas, elle est également parsemée de moments de rédemption.

L’album présente également des morceaux plus optimistes et édifiants, comme “Tropicalia”, une ode à la bossa nova brésilienne. Les rythmes saccadés et les mélodies ensoleillées contrastent avec les pistes plus sombres de l’album, offrant un équilibre bienvenu.

Beck a toujours été connu pour ses paroles cryptiques, et “Mutations” ne fait pas exception. Chaque chanson est une énigme en soi, offrant des morceaux de vérité cachée entre les lignes. Les paroles sont poétiques, souvent abstraites, mais elles touchent profondément l’âme. Elles invitent l’auditeur à s’interroger, à réfléchir et à trouver sa propre interprétation.

La production de “Mutations” est également remarquable. Produit par Nigel Godrich, mieux connu pour son travail avec Radiohead, l’album bénéficie d’une clarté et d’une profondeur sonores qui mettent en valeur chaque nuance de la musique de Beck. Les instruments acoustiques sont au premier plan, mais ils sont subtilement complétés par des touches électroniques, créant une fusion parfaite entre l’ancien et le nouveau.

En fin de compte, “Mutations” est un témoignage du talent de Beck en tant que songwriter et musicien. Il montre qu’il n’est pas seulement capable de créer des hits pop accrocheurs, mais aussi des pièces profondes et réfléchies qui résistent à l’épreuve du temps. Bien que l’album ait été initialement présenté comme une collection de “démos” ou de chansons qui ne correspondaient pas à la direction de “Odelay”, il est clair que “Mutations” est bien plus que cela. C’est un album complet, cohérent et profondément touchant.

Avec “Mutations”, Beck a prouvé qu’il était un artiste multifacette, capable de se réinventer à chaque album. Il a également montré qu’il n’était pas nécessaire de suivre les tendances ou de s’en tenir à une formule pour créer une musique authentique et significative. “Mutations” est un rappel que la musique, dans son essence, est une forme d’expression pure, capable de capturer les complexités de la condition humaine.

Pour ceux qui n’ont pas encore écouté “Mutations”, c’est une invitation à découvrir un chef-d’œuvre musical intemporel. Et pour ceux qui sont déjà familiers avec l’album, c’est un rappel de la beauté et de la profondeur qui se cachent dans chaque note, chaque accord et chaque parole. “Mutations” est, sans aucun doute, l’une des offres les plus précieuses de Beck à la musique mondiale.