Surfer Rosa
Pixies (vinyle neuf)

Cet album produit par Steve Albini est une pierre angulaire du rock indépendant et du grunge des années 90 !

Album vinyle neuf, disque 33 tours, Surfer Rosa de Pixies, maison de disque 4AD.
Note de version : Vinyle, LP, Album, Reissue, Repress, 180 gram, Europe.
Code EAN : 652637080315.

Conception graphique : v23.
Photographie : Simon Larbalestier.

Vendu avec cadre vinyle neuf, cadre en ABS injecté, système breveté Easy Frame®, fabriqué en France, insérez puis récupérez votre disque en quelques secondes pour l’écouter.
Vitre en plexiglas haute qualité optique.
Dimensions du cadre : 38 x 38 x 2 cm.

En savoir plus sur Pixies
En savoir plus sur

L’année 1988 a vu la sortie d’un album qui allait changer la face du rock alternatif pour toujours : Surfer Rosa des Pixies. Ce groupe américain, originaire de Boston, a créé une œuvre d’art brutale, émouvante et dénuée de fioritures, qui influencerait la scène musicale pour des décennies.

L’Émergence des Pixies

Avant de plonger dans Surfer Rosa, il est essentiel de comprendre d’où venaient les Pixies. Formé en 1986 par Black Francis (aussi connu sous le nom de Frank Black), Joey Santiago, Kim Deal et David Lovering, le groupe s’était déjà fait remarquer grâce à son mini-album “Come On Pilgrim”. Les premières créations des Pixies étaient déjà décalées, brutales, avec des paroles énigmatiques. Cependant, Surfer Rosa est l’album qui les a vraiment propulsés sur le devant de la scène.

Un Album Brut et Sans Compromis

Produit par Steve Albini, célèbre pour son approche “lo-fi”, l’album brille par sa crudité. La combinaison de la production rugueuse d’Albini avec l’esthétique garage des Pixies donne à Surfer Rosa un son distinctif. Les guitares saturées, les rythmes abrupts et les cris déchirants de Black Francis sont à la fois terrifiants et hypnotisants.

Des chansons comme “Bone Machine” et “Break My Body” illustrent parfaitement l’approche presque schizophrénique du groupe. Les thèmes de l’aliénation, de la violence et de la désintégration sont omniprésents, le tout entrecoupé de moments de douce mélancolie comme dans “Where Is My Mind?”.

L’Alchimie du Groupe

L’une des forces majeures des Pixies réside dans la dynamique entre ses membres. La voix androgyne de Kim Deal, douce et mélodieuse, sert de contrepoint parfait aux hurlements de Black Francis. Leur interaction est particulièrement mise en avant dans des titres comme “Gigantic”, où Deal prend le rôle principal, créant une des chansons les plus emblématiques de l’album.

Joey Santiago, avec son jeu de guitare tranchant et avant-gardiste, ajoute une autre dimension à la musique. Ses solos déroutants, presque désaccordés, donnent une tension particulière à chaque chanson. Pendant ce temps, David Lovering, à la batterie, soutient le tout avec des rythmes implacables, oscillant entre la force pure et la subtilité.

L’Influence sur le Rock Alternatif

Il est difficile de surestimer l’impact de Surfer Rosa sur la musique alternative. Kurt Cobain, leader de Nirvana, avait souvent cité cet album comme une influence majeure pour “Nevermind”. C’est cette combinaison de mélodies accrocheuses avec une esthétique brute qui a pavé la voie à toute une génération de musiciens.

Des Thèmes Captivants

Ce qui distingue également Surfer Rosa est sa capacité à traiter des sujets profonds et parfois troublants avec un mélange d’humour noir et de sérieux. Les paroles, souvent cryptiques, laissent place à l’interprétation. La fascination pour le corps, la religion, la violence et même le surréalisme imprègnent chaque piste.

Conclusion

Surfer Rosa est plus qu’un simple album ; c’est un manifeste musical. En refusant de se conformer aux conventions, les Pixies ont créé une œuvre qui a résisté à l’épreuve du temps et qui continue d’inspirer. Plus de trois décennies après sa sortie, il résonne toujours avec une urgence et une fraîcheur, rappelant à tous ceux qui écoutent la puissance du véritable art rock.

L’audace, la passion et l’intensité qui se dégagent de Surfer Rosa font de lui non seulement l’un des meilleurs albums des Pixies, mais aussi l’une des pierres angulaires du rock alternatif. En écoutant cet album, on est transporté dans un voyage intense à travers des paysages sonores variés, des montagnes rugueuses de bruit à des vallées douces de mélodie, le tout formant une expérience inoubliable.