Evermore
Taylor Swift (vinyle neuf)

Grand tournant gagnant avec un virage indie pop réussi pour la chanteuse américaine !

Album vinyle neuf, disque 33 tours, Evermore de Taylor Swift, édition Deluxe, double vinyle vert, maison de disque Universal Music.
Note de version : 2 x Vinyle, LP, Album, Deluxe Edition, Green Vinyl Edition, US, 28 mai 2021.
Code EAN : 602435651279.

Vendu avec cadre vinyle neuf, cadre en ABS injecté, système breveté Easy Frame®, fabriqué en France, insérez puis récupérez votre disque en quelques secondes pour l’écouter.
Vitre en plexiglas haute qualité optique.
Dimensions du cadre : 38 x 38 x 2 cm.

En savoir plus sur Taylor Swift
En savoir plus sur

L’Éternelle Enchantement de “Evermore”

En 2020, le monde a été témoin d’une réinvention magistrale de l’une des artistes les plus emblématiques de notre époque, Taylor Swift. Elle nous a offert “Evermore”, un album qui est une véritable ode à l’évasion, à la mélancolie et à l’amour sous toutes ses formes. Plongeons ensemble dans cet univers feutré où les contes de fées rencontrent les réalités brutes de la vie.

Un contexte de création unique

“Evermore” n’était pas censé exister, du moins pas si tôt. Il est venu à la suite de “Folklore”, un autre chef-d’œuvre de Swift sorti plus tôt la même année. Ces deux albums, tous deux conçus pendant le confinement dû à la pandémie, reflètent un isolement doux-amer et une introspection profonde. Alors que “Folklore” explorait la nostalgie, “Evermore” s’est penché davantage sur la persévérance et l’espoir au-delà de la tristesse.

Un album folklorique aux influences variées

Ce qui frappe immédiatement à l’écoute de “Evermore”, c’est sa sonorité. Loin des tubes pop et synthétiques auxquels Swift nous avait habitués, l’album se situe dans une veine folklorique, avec des touches de musique indie et alternative. Les accords de piano, les guitares acoustiques et même les touches de banjo donnent à l’album une atmosphère terrestre et enracinée.

Des paroles poétiques et captivantes

Taylor Swift a toujours été reconnue pour son talent d’écriture, et “Evermore” ne fait pas exception. Chaque chanson est une histoire à part entière, certaines inspirées de sa propre vie, d’autres de personnages fictifs ou historiques. Prenons “champagne problems” par exemple. Cette chanson parle d’une proposition de mariage refusée, mais racontée avec une telle douceur et un tel détail qu’elle ressemble à un roman condensé en quelques minutes.

“willow”, le premier single de l’album, est une autre perle. Avec ses paroles évocatrices et son mélodie entraînante, elle nous emmène dans un voyage à travers des forêts enchantées, des amours perdus et retrouvés. C’est un rappel que l’amour peut être à la fois mystérieux et inévitable.

Collaborations mémorables

Ce qui rend “Evermore” encore plus spécial, ce sont les collaborations. Aaron Dessner de The National et Jack Antonoff, collaborateurs de longue date de Swift, ont joué un rôle crucial dans la production de l’album. Bon Iver, un autre géant de la musique indie, a également fait une apparition remarquable dans “exile”, un duo puissant et émotionnel qui parle de relations brisées et de malentendus.

Le thème de la résilience

L’un des aspects les plus puissants de “Evermore” est sa capacité à aborder des sujets sombres tout en offrant une lueur d’espoir. Dans des chansons comme “tolerate it” et “happiness”, Taylor explore les profondeurs de la tristesse et de la désillusion, mais toujours avec une note d’espoir, rappelant à l’auditeur que même dans les moments les plus sombres, il y a toujours une lueur à l’horizon.

Conclusion

“Evermore” est plus qu’un simple album ; c’est une expérience, une lettre d’amour à tous ceux qui ont traversé des moments difficiles et cherchent une échappatoire. Avec sa sonorité unique, ses paroles poétiques et ses collaborations exceptionnelles, Taylor Swift a créé une œuvre qui restera dans les annales de la musique. C’est un rappel que même dans les circonstances les plus inattendues, la beauté et l’art peuvent émerger et nous offrir un réconfort inestimable.